C comme Cirque Lavrat

Au sortir de la seconde guerre mondiale, quelques jeunes de l’Argonne aux activités diverses (mécaniciens, plombier, maçon, menuisier, typographe), mais réunis par le goût de la gymnastique, décident de créer un cirque.

Dans l’atelier d’André Lavrat, ils vont s’entraîner d’arrachepied pour présenter des numéros de jongleur, d’équilibriste ou de clown. Par ailleurs, ils construisent sur leur temps libre une caravane et récupèrent un chapiteau. C’est le début d’une aventure formidable qui les conduit à se produire devant le roi du Maroc en 1949, à la télévision en 1950, puis à écumer les routes de France pour présenter leurs numéros.

En juin 2019, 70 ans après, l’Atelier Patrimoine du Conseil Consultatif de Quartier Est d’Orléans a organisé une exposition sur la base d’une collection inestimable de photos d’époque et de vestiges (costumes, déguisements, maquettes, extrait vidéo des Actualités Françaises) de cette formidable aventure humaine.

L’histoire complète du Cirque Lavrat est disponible sur l’EncyclO des Archives Municipales et Communautaires d’Orléans.

Ce contenu a été publié dans Uncategorized. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *