E comme Ecole Normale

Au 72 rue du faubourg Bourgogne, le grand portail en fer forgé s’ouvre sur une cour d’honneur et un imposant bâtiment tout de briques et de pierres. Il s’agit de l’Ecole normale des garçons inaugurée en 1879 (1). A l’époque, le but du Conseil Général était de construire un édifice élégant, spacieux et doté d’équipements de qualité, pour remplacer l’Ecole normale de garçons de la rue du faubourg Saint-Jean devenue vétuste et trop petite. Les élèves maîtres, durant 3 années de formation, se préparaient aux brevets de capacité: BE (Brevet Elémentaire) suivi du BS (Brevet Supérieur), diplômes requis pour enseigner dans les écoles primaires. Si l’aspect extérieur n’a guère changé, l’intérieur s’est agrandi et modernisé, l’école est devenue mixte et les enseignements ont évolué en fonction des différentes lois. En 1990, les Ecoles normales primaires sont remplacées par les IUFM (Institut Universitaire de Formation des Maîtres). En 2013, l’IUFM devient ESPE (Ecole Supérieure du Professorat et de l’Education) et à la rentrée 2019, l’ESPE devient INSPE (Institut National Supérieur du Professorat et de l’Education). Aujourd’hui, INSPE d’Orléans comprend le site historique de la rue du faubourg Bourgogne (siège académique de l’INSPE Centre Val de Loire) et le site de la rue du faubourg Saint-Jean (Centre de formation) où sont accueillis plus de 500 étudiants, futurs professeurs des écoles, des collèges et des lycées. 

La leçon de boxe. Source : Musée National de l’Education
La leçon de dessin linéaire. C’est dans cette salle, installée dans le haut de la Chapelle de l’école, que Roger Toulouse a enseigné pendant une trentaine d’années. Musée National de l’Education

(1) Une nouvelle Ecole normale de filles sera construite beaucoup plus tard, au 110 rue du faubourg Saint-Jean et ouvrira le 3 octobre 1887.

Auteur : L. Lordet

Ce contenu a été publié dans Uncategorized. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

1 réponse à E comme Ecole Normale

  1. Bonjour
    Article qui m’intéresse d’autant plus que mon challenge porte sur les instituteurs ayant participé à la guerre de 14/18;
    Pourriez-vous me dire si l’Ecole Normale dispose d’un monument aux morts ou d’une plaque commémorative ?

    Cordialement

    Jean-Marc

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *